Une semaine à Pokhara

Publié le par Sur la route de soi

Une semaine à Pokhara, au pied des Annapurnas ...


    Nous sommes arrivés à Pokhara il y a une semaine, un samedi après-midi. Nous avons garé la voiture à Camping Chowk, un vaste terrain vague engazonné au bord du lac. Plein soleil. Au retour de notre ballade par la longue rue marchande et touristique (qui regorge d'un nombre impressionnant de boutiques pour touristes, de la German Bakery aux librairies anglophones en passant par les échoppes de matériel de rando, les cavernes d'antiquités et les étals de bracelets et de babioles en tout genre) nous trouvons le pare-brise un petit mot au dos d'une carte de visite. C'est ainsi que nous avons rencontré la famille des "Six en route", sur les routes depuis déjà 15 mois à bord de leur camion "Casita", ainsi que Marco qui voyage sur un vélo couché ... Drôles de suisses tous autant qu'ils sont ! Nous nous installons avec eux au Bishnou Lodge, petit havre de paix parmi les fleurs, les légumes du potager et les bananiers ... Ce soir-là nous fêtons le coucher du soleil avec eux en compagnie de Christina et Rolland,  suisses sur les routes eux aussi, sac au dos, des sourires plein les yeux et des chansons plein la bouche : au milieu d'une prairie décorée de vers luisants, chansons, danse et hula-hoop au clair de lune.

   Le lendemain matin après un petit déjeuner délicieusement familial et chocolaté (on a trouvé du Nutella !) nous sommes obligés de lever le camp : les pelleteuses du projet "d'assainissement et d'agrandissement" du lac à l'oeuvre depuis plusieurs semaines commencent à mordre les plates bandes et les petits cottages de nos hôtes népalais ...

Nepal Pokhara Bishnu Lodge

Les pelleteuses attaquent ! Dommage, on était plutôt bien installés ...


   Nous déménageons en compagnie des Six (Thierry et Véro les parents, Max, Loane, Sam et Zoé les enfants) dans la prairie de Camping Chowk (qui n'a de "camping" que le terrain) où nous montons un campement franco-suisse entre nos deux véhicules. Au coeur de la ville et au bord du lac, il faut le dire on est pas mal ...

   Et c'est comme ça que, eux qui voulaient partir le lendemain, et nous qui projetions de préparer activement notre trek, nous nous sommes laissés y passer la semaine. En bonne compagnie, dans un cadre aussi reposant, le temps passe bien vite ...


    Nous avons élu pour cantine le Chily Bar voisin et sa connexion Wifi gratuite : c'est là que nous avons goûté nos premiers "momos" (les raviolis tibétains) et dévoré pas mal de burgers d'ici, là aussi que nous avons tenté de mettre à jour ce sacré blog ainsi que les albums photos.

Nepal Pokhara campement orage (2)

  

   Au campement, le délicieux fromage de Yack (ou plutôt de Nak, sa femelle) a inspiré de nombreux plats de gourmands :  grosse fournée de croque-monsieur, énorme fondue népalo-savoyo-hélvétique, petits sandwichs du chef, purée fromagère ... Grands bonheurs des voyageurs au long cours ... Sans oublier les fabuleuses soirées à jouer aux Loups Garous (de Pokhara) autour d'un thé ou d'un brownies-camion ... A ces occasions Camille et une autre famille voyageuse (tous suisses !) se sont joint à nous.


   Bref, Pokhara : calme et quiétude, rencontres, rire et fête ... De bien doux moments ... Les seuls vrais absents ont été les sommets des Annapurnas, noyés dans leurs nuages. Mais cette semaine à Pokhara ça a aussi été ...

Une après-midi à cannoter (à bord d'un pédalo-géant) sur le Phewa Tal

Nepal Pokhara lac Phewa Tal (14)

 Nepal Pokhara lac Phewa Tal (2)

 

Nepal Pokhara lac Phewa Tal (5)


  

 

 

 

 

 

 

 

 

Nepal Pokhara lac Phewa Tal

 

 

 

Nepal Pokhara lac Phewa Tal (6)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nepal Pokhara lac Phewa Tal (12)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

  

 

 

 

 

 

 

  

   De mémorables giboulées de grêle ...


Nepal Pokhara campement orage (5)


      ... dont les balles de ping-pong de glace, si elles n'ont fait qu'un seul modeste trou dans la tente de toit, ont quelque peu inondé notre terrain de camping ...


Nepal Pokhara campement orage (13)








Nepal Pokhara campement orage (7)



















   Une rando à la Pagode de la Paix


Nepal Pokhara rando Peace Pagoda (2) 

    Ce matin-là le ciel était dégagé de sa sempiternelle nappe de poussière gris-jaune, lavé par les trombes d'eau et de glace de la veille. On a alors vu poindre par delà les collines verdoyantes de petits sommets tout blancs, et des dômes de Chantilly ...


Nepal Pokhara rando Peace Pagoda (5)

 

   



  

   Nous avons alors décidé de monter à la Pagode de la Paix qui offre, paraît-il, une vue extraordinairement panoramique sur toute la chaîne des Annapurnas.

 

   La ballade (toujours en compagnie des P'tits Suisses - détournés pour l'occasion de leur matinée d'école ...) a commencé par une traversée du lac à bord de barques peu stables  ...


Nepal Pokhara rando Peace Pagoda (9)    ... et s'est poursuivie par une courte ascension à travers une forêt mi-châtaigniers-mi-tropicale sur  un sentier pavé parmi les chenilles et les papillons.

       Nous sommes alors arrivés sur la crête de ce petit bout de montagne, au pied du haut stupa abritant des statues colorées du bouddha dans ses différentes activités favorites : la Pagode de la Paix étincellant de blanc et d'or sur fond de ciel bleu.  Au loin, les neiges éternelles des Annapurnas avaient déjà disparues derrière les roulements de lourds nuages.



Nepal Pokhara rando Peace Pagoda

  



   Après un déjeuner en terrasse, une longue redescente dans les entrailles d'une sombre forêt tropicale, et une marche sur les chemins longeant les rizières, la ballade s'est achevée au pied du barrage du Phewa Tal, où les femmes frottaient leur linge sur les rochers avant de le rincer dans le courant du torrent ... et où il m'a fallu traverser (sereinement) un délectable petit pont de singe ...


Publié dans Népal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article