Parenthèse franco-belge

Publié le par Sur la route de soi


    Nous voilà de retour à Kathmandu après 2 semaines d'exil loin de l'Asie.


Angoulème, 30 rue René Coty, le jardin est en fleurs


30 rue Rene Coty Angouleme (37)

   Ma petite mamie nous a quitté le samedi 11 avril.

C'était trop tard pour lui donner encore un peu de cet amour dont elle avait été si prodigue avec nous tous, mais j'ai eu envie de rentrer en France, vivre ma tristesse, ce grand vide en moi, à l'unisson avec ma famille ; vivre encore un peu, comme au temps de mon enfance, des souvenirs, entre les murs de cette maison qui nous a offert tant de chaleur ...

   Chansons, tartes aux pommes-maison, grandes tablées sous la véranda, vieilles photos, cousins, vaisselles, saucisson, odeur de bois, parfum de mamie : ça fait du bien de s'y sentir chez soi, comme à chaque fois.

   

Feu de bois, chanson pour ma mamie Yvette


   J'en profite pour faire des bisous à tous les Truff' et à tous les Laparres, à qui je pense très fort et très souvent.


  Du Médoc au sous-sol de l'Ambassade du Pakistan


   Après Angoulème nous sommes allés nous ressourcer quelques jours au bord de l'Atlantique, dans notre petit havre de paix au milieu des bois. Après les frimas de l'aéroport d'Abu Dhabi climatisé et du débarquement gris et venteux à l'aéroport de Roissy, nous avons pu profiter de belles journées de soleil, qui ne nous aura pas quitté un seul jour de notre séjour en Europe.

   De retour en région parisienne :

" Lundi matin, l'empereur, sa femme, et le p'tit prince, sont venus chez moi (...)

Mardi matin ..." rebelotte.

Nous avons pour projet de faire faire nos visa pakistanais à Paris (au lieu de laisser ça traîner au Népal), mais pour cela il faut se lever de bonne heure et se ramener avec un dossier bien bordé ... Connaissant le caractère un peu lunatique du préposé au guichet des visas, nous essayons de parer à toutes ses lubies (tous les documents en double, photocop du dernier visa, lettres de motivation ...) ... mais Monsieur a tôt fait de balayer nos espoirs : il veut une réservation d'hôtel. Enfin, pas lui, mais ceux de "là-haut". Et c'est comme ça que "Mardi matin ..." ; vous connaissez la chanson.

    Finalement, malgré les regards circonspects et les prévisions pessimistes du guichetiers nous nous retrouvons, le lundi suivant,près un long suspens, avec nos visas en poche (valable 6 mois, de maintenant au 19 octobre, pour un séjour de 1 mois sur le territoire). Voilà une bonne chose de faite. 32 euros chacun.


   Escapade bruxelloise


 

   Nous n'avons pas manqué d'aller faire un petit coucou à la famille en Belgique ... ils en ont profité pour nous glisser éponges et pinceaux entre les mains ... sous prétexte d'un déménagement ! On aura tout vu ! Faire venir sa main d'oeuvre du Népal, y'en a qui manquent pas d'air !


 

 

 Bruxelles Serres Royales avril 2010 (5)

  

 


Bruxelles Serres Royales avril 2010 (7)










  

   Heureusement on a pu tous (sauf les vrais travailleurs) s'échapper une matinée du côté des Serres Royales du Roi des Belges : grandioses, Monsieur se les réserve pour lui tout seul 49 semaines sur 52 ... L'occasion de gagatiser un peu avec Simon ... plaisir qu'on a su prolonger avec Clément par une après-midi de ballade dans le vieux Bruxelles. C'est qu'on commence à être aguéris en matière de tourisme !!!


Bruxelles Serres Royales avril 2010





Nota bene : forcément y'a pas de photos de nous au boulot, c'est ça quand on a les mains à la pâte, mais croyez-nous, on a bossé ! ("et on a même changé une couche" ajoute Clément, "sale, qui plus est !")



 

 


 

   C'est déjà l'heure du départ

 

   Nous avons parachevé notre séjour par une virée chez le frangin à Montmarrault (pour Clément) et un petit week-end chesnaysien tranquille avec parents et Claire (pour Léonore) ... sans parler de tous les préparatifs de départ : remettre à jour la bibliothèque de voiture, ainsi que les placards de denrées rares (bolognaises et pesto barilla, sardines bretonnes et saucissons, soupes déshydratées et moutarde française etc etc). Pas facile de repartir, aussi triste que des vacances qui se terminent, une parenthèse qui se referme ...

 

  Voler avec Etihad !

 

   A l'aller comme au retour nous avons voyagé avec Etihad, la compagnie des Emirats Arabes Unis : Kathmandou-Abu Dhabi-Paris et retour.  C'est Mondial Assistance qui nous a trouvé ça (et qui a payé le billet de Léo ). Ecran individuel et plétore de films au choix, petits plateaux repas, couvertures polaires (on a fait des stocks) et petite trousse de toilette de voyage ... on était aux petits oignons ... la seule difficulté a été de trouver de la place pour les jambes de Clément !

    Sur le retour on attendait avec impatience la vue du ciel sur l'Himalaya, on avait même bien fait attention à être assis du bon côté de l'avion (à gauche, pour avoir la vue sur le Nord) lors de la descente sur le Népal ... Mais à 18h la nuit été déjà tombée, et de lourds et sombres nuages s'étaient agglutinés sur les montagnes, et on a pu voir le rose des éclairs zébrer l'horizon ... Ouille ouille ouille ...

Publié dans Népal

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
<br /> <br /> bisous les jeunes ! et bien il s'en est passé des choses depuis ma dernière visite sur le site ! en fait, je pensais que vous aviez démarré le trecking ! tout d'abord, quelques mots d'amitié à<br /> Léonore, la perte d'une mamie est une épreuve vive, elles qui donnent leur tendresse et leur amour avec tant de générosité ! mais j'ai cru comprendre que ta famille  s'est retrouvée<br /> durant quleques jours et cette famille est certainement une force et un récinfort.<br /> <br /> <br /> Et puis vous voilà revenus à Katmandou et cette fois fin prêts pour aborder ce grand trecking qui fait rever patrick mais me fait hésiter. Peur de ne pas être en condition physique<br /> suffisante pour l'altitude ! j'ai donc hâte de lire vos commentaires à votre retour, mais, vous avez raison, prenez votre temps c'est le luxe suprême.<br /> <br /> <br /> C'est fou de voir toutes les rencontres que vous faites tout au long de vote périple ; un jour, il faudra faire une grande fiesta !!! il y aura tant de choses à échanger avec ces voyageurs au<br /> long cours.<br /> <br /> <br /> Gros bisous à vous deux , courage pour la montée !<br /> <br /> <br /> Janine<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Toutes mes condoléances Léo. Depecher vous de revenir vous nous manquez!!!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> <br /> Salut à vous deux et bien sur à vos fidèles lecteurs<br /> <br /> <br /> C'est vrai que les circonstances ne se prétaient pas à de grandes réjouissances et nous avons bien sur une petite pensée supplémentaire pour Léo et toute sa famille et en particulier pour sa<br /> maman ;<br /> <br /> <br /> En effet l'occasion nous a fait rencontrer les parents de léo qui chez elle s'appelle bien Léonore , et nous avons passé une fort agréable soirée<br /> <br /> <br />   Nous avons été ravis de profiter de vous un petit moment les circonstances faisant ce ne fut pas le Cotentin mais Bruxelles<br /> <br /> <br /> Pour l'anecdote Clément j'ai oublié à Bruxelles ma serviette et donc mes clés de voiture mon abonnement de train et mes dossiers bref le bonheur!! Par chance le billet pour l'opéra était dans le<br /> sac de ta mère et même si le plus souvent un sac à main féminin est un joli boxon on l'oublie rarement. Il s'agissait donc de ballets à la mémoire de Jérome Robbins et ce fut superbe et plein<br /> d'humour ce qui ne gache rien<br /> <br /> <br /> Pensons bien à vous profitez bien de ce voyage et tenez nous comme toujours informés<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Pleins de bisous à tous les deux<br /> <br /> <br /> Alain<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre
K
<br /> <br /> Un mars et ça repart!!!<br /> <br /> <br /> Gavez vos poumons d'oxygéne tant que vous pouvez avant l'ascenssion!!!!<br /> <br /> <br /> Nous on se prépare un ti week-end dans le Jura avec camping sauvage pour fêter l'annif de Charlie, m'est d'avis que la montée sera moins bien difficile...<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> On pense à vous et à nos pots de bolo! Clem j'espére que t'as fait manger un peu de foie gras à Léo avant de repartir, je sais ça ne vaut pas un gratin dauphinois mais c'était plus facile à<br /> transporter!!!!<br /> <br /> <br /> Bisous les sherpas!<br /> <br /> <br /> <br />
Répondre