Mumbai - partie 4

Publié le par Sur la route de soi

Virée sur l'île d'Elephanta

Inde Mumbai (56)
   Nous arrivons tous les quatre en tout début d'après-midi à la grande Gateway of India, énorme arche en pierre donnant la rade. Nos tickets pour l'île en poche, on prend le premier bateau qui se presente. Pour l'île, il y en a tout les quarts d'heure. C'est un petit bateau tout en bois qui peut accueillir une cinquantaine de personnes. Tout est rustique, pas de coussin sur les bancs de bois, une glacière de fortune en polystirène qui fait office de frigo les boissons à vendre à bord et le moteur dans la cale juste au centre du bateau qui nous assomme les oreilles. Pour les plus riches, il y a le toit où l'on peut passer la traversée d'une heure pour dix roupies de plus. Rien de bien enviable sachant qu'à cette heure le toit ne connaît pas d'ombre ! Mieux vaut rester en deuxième classe. Après un bon quart d'heure, la côte a disparu derrière une épaisse brume de pollution. On constate, sans surprise d'ailleurs, que les deux extincteurs accrochés aux piliers soutenant le toit sont perimés depuis déjà un mois et ont une gueule à faire pâlir tout pompier qui se respecte. Nous ne sommes pas inquiets pour un sou car le bateau a l'air de bonne constitution et nous sommes dans la rade de Bombay. Autour de nous tout plein de  bateaux la silonnent, et quand je dis "plein", je veux vraiment dire que le nombre est incalculable ! Et de si petits bateaux ...

Inde Mumbai (62)Inde Mumbai (64)
Inde Mumbai (65)
   Inde Mumbai (74)














  










   Arrivée sur l'île. Une énorme digue de pierre conduit les touristes vers l'entrée du site.
Inde Mumbai (97)Du bateau à la berge il doit y avoir à peine 400 metres à faire. Comme tout est bon pour les touristes et bien ils ont installés là un train miniature pour transporter les plus feignants ou les grands enfants amusés par la ballade sur ce petit joujou. Ce n'est pas tout : pour mettre les pieds sur cette île il y a une taxe d'entrée à payer ! On paye ; il y a ensuite une succession de marches en pierre qui montent aux grottes à travers le sous-bois, escaliers abrités de bâches bleues agitées par le vent. De part et d'autre des petits étals de souvenir à même le sol. On effectue la grimpette halepagués toutes les deux secondes par les vendeurs qui veulent nous refiler leurs souvenirs.
    Une fois en haut, Arnauld et Julia nous quittent : ils doivent retourner à terre car ils ont un coup de fil très important à passer et ici leur portable ne capte pas et il n'y a pas de ligne fixe ! Trop dommage ! Un peu déçus nous continuons tous les deux.
   
Inde Mumbai (79) Inde Mumbai (80)C'est rigolo et en même temps assez énervant car pour les sites les plus frequentés, le prix d'entrée est 20 à 25 fois moindre pour les Indiens que pour les non-Indiens (10 Rps contre 250 Rps minimum ...)
    Le cadre, bucolique bien que très sec, est sympa, les singes sont là et on va vite se mettre au frais dans les grottes qui font la renommée de l'île. A l'interieur, sculptées dans le roc, toute la famille des Dieux réunie au grand complet. On est frappés par l'harmonie, la masse, les rondeurs d'une remarquable tête de Shiva  "tri-faciale" de plusieurs mètres de haut ; ses différentes expressions, particulièrement bien retranscrites, en font une pièce à voir absolument si vous êtes de passage à Bombay.

    Petite balade clandestine sur au sommet des colines de l'île pour profiter de la nature et surtout de la vue sur toute la baie, du moins aussi loin que le brouillard le permet. Enormes canons éparpillés dans le sous-bois, des singes encore ; Les feuilles crissent sous nos pas. Retour dans un bateau bondé où la fatigue a pri d'assaut les occupants. La moitié des passagés somnolent tandis que l'embarcation se rapproche des côtes : paquebots à l'amarre, platte-forme pétrolière désafectées, gratte-ciel, dans le brouillard du soleil couchant ...
Inde Mumbai (76)
Inde Mumbai (73)Inde Mumbai (77)

Publié dans Inde-1

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article