Shopping et salon de beauté

Publié le par Sur la route de soi

    Dernière semaine d'août.

    Tandis que Clément courait à droite à gauche (garage Renault, Leroux Brochard, et autres magasins de bricolage) pour rassembler tous les petits, moyens et grands éléments nécessaires à la seconde vie de notre 4L, je me suis vue confier la remise à neuf des trains avant et arrière.

    Celle-ci associe une désagréable activité de sablage (ça c'est comme la peinture, on voit un pistolet qui fonctionne avec de l'air sous pression et un grand sac de sable alors on croit qu'on va bien s'amuser, mais que néni ! S'il est vrai que la satisfaction est grande à voir le sable faire gicler la crasse et la rouille comme un rien, l'énervement est bien plus énorme à s'acharner sur le pistolet -bas de gamme- qui ne pompe bien le sable qu'une fois sur dix et à sentir les grains de sable se frayer dynamiquement un chemin sous le masque, s'inflitrer sous les vêtements, s'entasser dans les cheveux ...) et des bons moments à manier la ponceuse. J'ai ensuite été chargée d'appliquer de la peinture noire anti-rouille.




                  
                        Sablage oblige, tenue de cosmonaute  ...





Les deux parties du train-avant,                                                  Le train-arrière flambant neuf.
l'une sablée-poncée-peinte,
l'autre en cours de rénovation.

                   
   

    Entre temps tout plein de curieux objets nous sont arrivés dans un grand paquet rempli de plein de petits paquets que nous avons consciencieusement ouverts, un à un, en épluchant les 3 pages du bon de commande ...

   










    Clément lui a eu maille à partir avec les mystérieux "silent-bloc" ... qui l'ont occupé deux bonnes après-midi !
    Il a aussi procédé au nettoyage de la boîte de vitesse (bien crasseuse), de la boule d'attelage, et de toutes sortes d'autres petites pièces si petites entre ses grandes paluches.

                         
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
D
ça avance bien... c'est génial!Pour le vert forêt... comme tu dis, on ne sait pas sur quelles forêts on va tomber mais... sûrement des arbres squattés par des colonies de perruches! : )continuez à nous faire rêver!anne so
Répondre