Passons à l'avant de l'auto!

Publié le par Sur la route de soi


Voilà une bonne chose de faite : les longerons sont finis et j'ai commencé à attaquer les petits points de rouille de l'avant de l'auto.
Prise en main de la meuleuse et c'est parti !
Ouverture de la cage thoracique puis diagnostique.
Il y a autant de rouille qu'a l'arrière ... PUTAIN DE ROUILLE !!!




Bref, une semaine de plus de travail!

Donc c'est parti pour effectuer des rustines et encore des rustine pour que Mademoiselle retrouve une vraie et belle jeunesse ... Mais avant toute chose, constatons les dégâts:

Sur cette photo, on peut voir que la tôle n'est pas tout à fait morte mais à l'avant, tous les raccords entre tôles sont complètement rouillés et donc à refaire ...




Sur cette photo, on peut constater que même un des élément maître de la tenue du châssis est dans un état proche de la mort !!!




Bref, commençons donc à faire du découpage un peu à l'aveuglette pour réparer tout ça.
Pour mener à bien cette chirurgie j'ai commandé des planchers, d'abord en Allemagne (la carte bleue n'est pas passée et on l'a su une semaine plus tard) puis en France (rupture de stock donc plancher dispo en septembre) et enfin sur ebay où, par miracle, il y en avait deux et ils sont arrivés hier ...
Et voici : si vous observez bien vous verrez les trous :




Là vous pouvez constater les rustines soudées dans "les règles de l'art"...




Ici toutes les rustines sont mises et j'ai dû effectuer le même travail des deux cotés ! Ça n'a pas l'air mais j'y ai passé toute la semaine !!! grrrrrrrr



Vue du dessous et découpé par mes soins...




Vue de dedans:




Tout le châssis a été poncé, et traité sur le dessus pour que je puisse mettre mon nouveau plancher :




C'est pourquoi, je vais vous laisser pour retourner à la soudure car même le samedi je bosse !
La pause qui m'a permis de mettre ce blog à jour était nécessaire si je voulais éviter de m'abimer entre les produits bizarre et la soudure ...
Bon week-end à tous ...


 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article